Burkina Faso : Pays des Hommes intègres : Ouagadougou, Fespaco, Afrique, Sahel, Sankara, Sahel, Bobo-Dioulasso
 
Bienvenue    Commandes    Diffuseurs    Nous trouver !   
 Ma commande
Guides - Découverte
 
 NOUVEAUTES !
 Guides
  Découverte
  Aventure
  Hors Collection
  Sport
 Cartes
 Objectif Terre
  Documents
  Récits
 Beaux Livres
 Études Orientales
 Livres Épuisés
Recherche
 
   


Burkina Faso
Pays des Hommes intègres
Sylviane Janin, 2016

336 pages 14 x 20,5 cm broché

23.00 / 38.00 CHF

ISBN : 978-2-88086-437-8

commander l'article
version imprimable
 
 
Pas de plage, pas de forêts impénétrables, ni de cocotiers... Le Burkina Faso ne se visite pas : il se découvre au fil des rencontres et des échanges avec un peuple qui, en dépit de conditions de vie particulièrement difficiles, est d’une affabilité et d’une tolérance exceptionnelles.
Bien que très différentes les unes des autres, les nombreuses ethnies de la Haute-Volta (devenue le Burkina Faso en 1984) ont été unies dès le début du 20e siècle par un dénominateur commun : sans ressources exploitables, elles ont toujours été les laissées-pour-compte de la colonisation française ! Peu habitués à la facilité, les Burkinabè ont ainsi acquis un esprit de solidarité qui leur a permis de faire face aux épreuves telles que la sécheresse ou la désertification. En dépit des divers revirements politiques qui se sont produits depuis l’indépendance en 1960, le Burkina Faso a échappé au fléau des guerres tribales ou civiles qui ravagent tant de nations africaines.
Entre 1983 et 1987, la Révolution du capitaine Thomas Sankara a marqué un changement décisif dans les esprits : renommé « Burkina Faso » (pays des Hommes Intègres) en 1984, le pays devait sortir du giron post-colonial et vivre de ses propres forces. Le peuple retrouva alors sa dignité et son identité. Les événements de 2014 et 2015 (insurrection populaire et putsch) le prouvent : la forte cohésion sociale et religieuse dont les Burkinabè ont toujours fait preuve et qui a été renforcée par les années Sankara, entre autres grâce à la place importante qu’il a donnée aux femmes, leur a permis de surmonter l’adversité tout en maintenant le pays en paix. Le Burkina reste donc un pays relativement sûr pour les voyageurs, contrairement à certains de ses voisins auxquels il est souvent associé par erreur.
Terre d’accueil et de traditions, le Burkina Faso a su séduire le voyageur en mettant en valeur ses véritables richesses : culture, artisanat, musique. Celles-ci ont donné naissance à de nombreuses manifestations dont plusieurs se sont imposées au niveau international, tels le FESPACO, le plus important festival de cinéma francophone, le Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO), ou encore le Festival International de Jazz à Ouagadougou.
Les magnifiques sites naturels protégés, où toutes les espèces de grands mammifères d’Afrique de l’Ouest sont présentes, offrent des possibilités intéressantes de safaris vision ou photographiques, qui laisseront des souvenirs impérissables.
Cet ouvrage très documenté offre au voyageur les informations indispensables pour appréhender les réalités sociales et culturelles de ce pays qui reste épargné par le tourisme de masse. La sixième édition de ce guide a été complètement mise à jour et augmentée.
 

production web : icominfo Copyright © Editions Olizane
Editions Olizane • 11, rue des Vieux-Grenadiers • 1205 Genève - Suisse
Tél. ++4122 3285252 • Fax ++4122 3285796 • Email :
guides@olizane.ch